enfant colere bouder emotion

Pourquoi apprendre à réguler ses émotions ?

Beaucoup de parents pourront spontanément fraterniser avec l’idée d’avoir sous la main des outils et des conseils efficaces lorsque leur progéniture aura un nouvel accès de colère pendant l’heure de pointe du métro et que les regards lourds de sous-entendus se tourneront vers eux.

Apprendre aux enfants à réguler leurs émotions, oui, c’est utile pour les parents.

 

  • Mais c’est surtout crucial pour les enfants !


My Quiet Place est né avec la volonté d’aider les enfants dans cet apprentissage.

Car si nous sommes honnêtes avec nous-mêmes une minute :

Comment décrieriez-vous votre relation avec vos émotions ?

Vivez-vous vos émotions comme une menace et source d’angoisse potentielle ou vous sentez-vous prêt.e à affronter les prochaines vagues de tristesse ou de colère qui viendront pour sûr (la nature humaine est ainsi faite) ?

A moins d’avoir déjà fait un travail considérable sur votre réponse émotionnelle, la plupart des adultes n’a jamais appris à gérer ses émotions pendant son enfance. Et l’âge adulte ne leur a pas amené plus de clés car malheureusement ces outils ne tombent pas du ciel.

Un enfant qui n’apprend pas à réguler ses émotions sera probablement un adulte qui aura une relation complexe avec sa vie émotionnelle.

 

  • Les erreurs à ne pas commettre …


Comme nous n’avons pas en tant que parent les outils nécessaires, nous blâmons souvent nos enfants lorsqu’ils ont des émotions fortes.

Nous leur disons « calme-toi », « il n’y a pas de raison de se mettre en colère », « tu exagères ».

Qui dans l’histoire du monde s’est déjà calmé car une personne lui sommait de le faire ?

Comment réagissez-vous en général lorsqu’une personne vous dit de ne pas ressentir ce que vous ressentez ?

Ces petites phrases pleines de bonne volonté et que nous utilisons avec nos enfants mais aussi avec nos amis, collègues et partenaires, envoient le message suivant :
« ton émotion n’a pas lieu d’être »
« tu ne ressens pas ce que tu ressens »


Loin de favoriser l’accalmie, elles nous font bouillir intérieurement et sont la première étape de l’escalade du conflit.

Au-delà de ça, lorsque notre enfant a eu une crise de colère ou un comportement inadéquat en classe ou à la maison, nous avons tendance à le/la disputer mais rarement à lui montrer comment mieux réagir la fois suivante.

Encore une fois, cela est dû non pas à la mauvaise volonté des parents qui souhaitent en général le meilleur à leurs enfants et sont désireux de bien faire, mais à un manque de connaissances.

 

  • La parentalité est livrée sans mode d’emploi

L’arrivée de nos bambins dans nos vies se fait sans mode d’emploi, nous essayons de faire le tri, en lisant, en prenant ce qui nous a paru pertinent de notre propre enfance et en laissant de côté ce qui ne s’adapte pas à nos valeurs.

Mais le chemin est semé de doutes et c’est pour cela que My Quiet Place développe des outils pratiques pour vous accompagner.

Chaque famille est unique, certains conseils que je vous donnerai s’adapteront à vos valeurs et à votre identité familiale, d’autres pas.

En revanche, vous aurez la liberté de choisir, de réfléchir et de mener ce processus de manière consciente et cela fait toute la différence. Car nous faisons le pari que des parents qui ont confiance en eux seront à même d’avoir des réponses émotionnelles constructives et d’accompagner leur enfant sur le chemin de sa propre authenticité.


L’École des Parents

Nous vous invitons à observer vos propres réactions lorsque votre enfant a une émotion forte.

Quelle interprétation faites-vous de la situation ?

Comment y répondez-vous ?

Quelle réaction favorise l'accalmie ? 

 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.